Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog emploi de l'ESTACA

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PRIVE

9 Novembre 2009, 16:27pm

Publié par Patricia VAUX


17 écoles se fédèrent en association à Bordeaux

Quelque 17 établissements d'enseignement supérieur privé bordelais ont choisi de se regrouper en association en cette rentrée 2009. Ils étaient reçus officiellement par le maire de Bordeaux le 2 novembre. Leur objectif : peser dans les décisions en matière de vie étudiante.

Intitulée « Campus Chartrons », leur association représente 5.500 étudiants, 30 nationalités, 700 intervenants et permanents, tous au sein d'écoles implantées dans le quartier des Chartrons à Bordeaux. À sa tête, Sophie Alex, directrice de l'ECV. Éric Combalbert, directeur de l'ECE et de Sup de pub, est l'un des vice-présidents. Véronique Bonnet, qui dirige l'ISEG, en est le trésorier et Catherine Othaburu, directrice de Formasup, est secrétaire générale.

Les raisons de ce regroupement ? « Nous représentons un pôle d'enseignement supérieur conséquent qui n'est pas assez reconnu car nous manquons de visibilité », explique Guillaume Petit, vice-président de l'association, directeur de l'EFAP et de l'ICART Bordeaux. De fait, les Chartrons, ancien fief des négociants en vins, est devenu un quartier tendance, avec le réaménagement des quais. De là à y voir un pôle universitaire, il y a encore du chemin à parcourir.

Création d'une cafétéria universitaire et sécurité des étudiants aux abords des établissements

C'est aux dernières municipales qu'Alain Juppé, alors candidat, découvre non sans étonnement le poids de ces écoles et leurs problématiques liées à la vie étudiante. Le candidat fait des promesses à condition que ces écoles soient capables de présenter un front uni. Le 2 novembre 2009, Campus Chartrons a été reçue officiellement par le maire de Bordeaux. Au programme : la sécurisation des lieux avec l'obtention de croisillons de sécurité sur le quai des Chartrons, qui voit affluer les étudiants tandis que le tramway y circule. Autre dossier : celui du resto universitaire qui fait cruellement défaut. L'association demande une cafétéria pouvant fournir 400 repas le midi et autant le soir. Le maire a donné son accord. Reste à trouver le lieu. Enfin, a été évoqué le dossier du logement. L'association a d'autres projets en tête : celui d'intégrer à terme le PRES Bordeaux. En attendant, un site Internet dédié à ce campus devrait voir le jour d'ici à la fin de l'année.

Colette Goinere, correspondante à Bordeaux pour le Webmagazine "L'étudiant"

Commenter cet article