Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog emploi de l'ESTACA

REBONDIR PROFESSIONNELLEMENT

9 Novembre 2005, 00:00am

Publié par Patricia VAUX

Licenciement : profitez de votre préavis pour rebondir

Vous venez d'apprendre que vous allez être licencié. Une situation difficile que vous devez néanmoins gérer en organisant au mieux votre préavis. Durant cette période, vous pouvez en effet préparer votre recherche d'emploi. L'enjeu ? Rebondir professionnellement.

Réagir et s'organiser. Entre l'annonce du licenciement et votre départ de l'entreprise, plusieurs mois peuvent s'écouler. Une période que vous devez mettre à profit pour régler avec votre employeur les aspects légaux de votre licenciement et négocier, en plus des indemnités légales, une éventuelle prime de départ (ou indemnité transactionnelle) et/ou un outplacement. Si vous avez des doutes sur les démarches à accomplir, n'hésitez pas à consulter un avocat spécialisé dans le droit du travail. Autre point que vous devez rapidement régler : votre préavis. Généralement sa durée est de trois mois pour les cadres. Profitez-en pour surfer sur Internet, prendre des rendez-vous ou vous rendre à des salons durant l'heure du déjeuner ou en fin de journée. Vous pouvez demander à réduire la durée de votre préavis, voire de ne pas l'effectuer, mais gardez à l'esprit que vous ne disposerez alors plus de votre bureau et du matériel qui va avec, et surtout que vous ne serez plus rémunéré si la demande vient de vous. Si vous êtes malgré tout obligé de l'effectuer, la loi vous accorde deux heures par jour pour rechercher un emploi. Mais n'oubliez pas : vous devez rester professionnel jusqu'à votre départ et avoir des relations correctes avec votre employeur. Pensez à la suite : si vous restez dans la même sphère d'activité, il se peut très bien que vous le retrouviez... Et un ex employeur peut être un acteur de votre futur réseau.

Réfléchir à son projet professionnel. Même si vous voulez retrouver un poste équivalent à celui que vous quittez, il vous faut réfléchir à votre projet professionnel. C'est une étape nécessaire surtout si vous n'avez jamais réellement démarché pour trouver un emploi. Vous devez en effet déterminer ce que vous souhaitez réellement faire et l'environnement professionnel qui vous convient. Il est également nécessaire de faire le point sur vos compétences et la valeur ajoutée que vous pouvez apporter à une entreprise. Cette phase sera d'autant plus indispensable si vous désirez vous orienter vers une autre fonction ou un autre secteur d'activité. Dans ce cas, n'hésitez pas à effectuer un bilan de compétences, quitte à en négocier le financement par votre ex-employeur. "Le cadre doit pouvoir faire une proposition susceptible de répondre à un besoin du marché du travail. Il doit donc savoir clairement ce qu'il est capable de faire afin de bien communiquer son projet", souligne Philippe Palvacci, consultant de DBM Lyon, cabinet de conseil en ressources humaines.

Déterminer un "plan de campagne". Après avoir élaboré votre projet professionnel, préparez votre recherche. Réactualisez votre CV, activez votre réseau et communiquez sur votre "offre de services". L'objectif est d'obtenir des informations, des contacts dans les entreprises qui vous intéressent et, si possible, des entretiens. Répondez aux annonces correspondant à votre profil et à vos attentes, et envoyez des candidatures spontanées ciblées. Vous pouvez également contacter les cabinets de recrutement et les chasseurs de tête, tout en sachant que ces derniers reçoivent de très nombreuses candidatures. Ces démarches prennent du temps, mais elles vous permettront de vous positionner alors que vous êtes toujours en activité. Néanmoins, ne vous affolez pas si elles n'aboutissement pas immédiatement. "Etre encore dans l'entreprise n'est pas toujours propice à une recherche active", note Philippe Palvacci. "Il faut aussi prendre le temps de faire son deuil et de se projeter dans l'avenir."

Source : site APEC - rubrique "Piloter"

Commenter cet article